Organisation professionnelle mobilisée pour le développement de votre activité

Point sur ce qui change au 1er février 2021

Actualités

ARTICLE CNATP NATIONALE

Point sur ce qui change à partir du 1er février.

Hausse du prix des péages

À compter de ce 1er février, les conducteurs de véhicules légers seront confrontés à une hausse des tarifs d’environ 0,44%. 

+ 3,5 % pour les tarifs réglementés du gaz 

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 3,5% en moyenne au 1er février.

D’après la Commission de régulation de l’énergie (CRE), l’augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Cette nouvelle hausse (pour le septième mois d’affilée) pour le mois de février s’explique notamment par une hausse des prix du gaz sur les marchés internationaux, ce qui conduit les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel.

Le prix de l’électricité monte aussi

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité augmentent à partir du 1er février pour les particuliers et les professionnels.

Pour les tarifs réglementés de l’électricité des particuliers, la hausse sera en moyenne de 1,61 % pour les « tarifs bleus » résidentiels. Ainsi, cette hausse représentera 15 euros par an, en moyenne, sur la facture d’un client résidentiel.

Pour les professionnels, la hausse est de 2,67%.

Cette hausse est justifiée notamment par les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français selon le gouvernement et la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Les tickets-restaurant 2020 restent valables

En raison de la crise sanitaire, le gouvernement a rallongé la durée de validité des tickets-restaurant. Les titres qui devaient expirer au 31 janvier seront finalement utilisables jusqu’au mois de septembre 2021.

Il est à noter qu’il en est de même pour les supports dématérialisés.

Par ailleurs, le doublement du plafond journalier des titres restaurants, de 19 à 38 euros, est aussi prolongé jusqu'au mois de septembre. Les tickets-restaurant peuvent toujours être utilisés pour les repas à emporter ou pour les livraisons. 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion